Catégories
Actualité

Location d’actif durable en royalties

L’investissement en royalties est un outil qui permet d’investir dans des projets concrets, de manière directe et transparente. Il y a bien sûr un retour sur investissement qui dépend de la réussite du projet. C’est en effet l’un des modes de financement du crowdfunding, avec le don, le prêt et l’equity. Il constitue le mode de collecte le plus proche de l’esprit du financement participatif. Le principe et le mécanisme de la location d’actif durable en royalties apparaissent simples à comprendre. En quoi consiste ce mode de financement dit innovant, alternatif et collaboratif ?

 

Qu'est-ce que les royalties ?

Les royalties constituent une rétribution adressée à un franchiseur qui a fourni différentes sortes de services fournis tels que le développement d’un réseau, l’assistance technique et commerciale, la logistique d’une centrale d’achat, l’exploitation d’une enseigne, l’utilisation d’une marque, le coût de la formation, etc.

En termes plus clairs, les royalties définis par « redevance » en français, sont un paiement qui est effectué de manière régulière en contrepartie d’un droit d’exploitation, d’usage ou de service. Il est calculé à partir d’un pourcentage du chiffre d’affaires réalisé par le franchisé. Ce pourcentage peut fluctuer entre 2 et 10% du chiffre d’affaires hors taxes.

En crowdfunding, les royalties proposent au financeur la possibilité d’investir dans une entreprise en contrepartie d’un retour sur investissement. Ce ROI est indexé sur le chiffre d’affaires et le résultat plutôt que sur le capital.

Le fonctionnement des royalties

Le fonctionnement des royalties est assez simple. D’abord, vous investissez un montant donné dans un projet. Ensuite, l’entreprise financée récupère les fonds et se développe. Enfin, vous recevez des royalties à une fréquence de temps déterminée.

L’entreprise financée verse un certain pourcentage de son chiffre d’affaires à ses investisseurs, après la levée de fonds. Un contrat est préétabli et détermine toutes les modalités.

Pour en savoir plus sur les royalties 

En quoi consiste la location d’actif durable en royalties

La plateforme WE DO GOOD apparait comme la première plateforme d’investissement en royalties. Elle procède d’abord à une levée de fonds sur la plateforme pour acheter l’actif (matériel) que vous allez louer à vos clients. Ensuite, vous exploitez l’actif et vous générez du chiffre d’affaires. Enfin, vous remboursez l’achat de l’actif en royalties.

Pour mener à bien l’opération, des entreprises sont ciblées pour lever les fonds. Ce sont souvent de jeunes entreprises en démarrage. Aussi, les actifs de développement durable sont sélectionnés sur la base de l’impact qu’ils peuvent avoir sur le marché. Cela permet donc de s’assurer que les investisseurs soient rémunérés de manière directe et transparente.

Les actifs et entreprises concernés

En ce qui concerne les actifs financés, il s’agit notamment d’un matériel à impact positif manifeste. L’impact doit en effet, être chiffré et mesurable, avec une gestion de fin de cycle de vie. L’actif doit être réutilisable et doit bénéficier d’une assurance tous risques. L’entreprise doit maîtriser les coûts de production et d’acquisition client. Le financement ne peut être débloqué qu’à condition de commercialisation.

 

Location royalties et crédit-bail classique

La location d’actifs durable en royalties a de nombreux avantages. Et elle semble en présenter de bien meilleurs comparativement au crédit-bail classique.

En effet, dans le cas du crédit-bail classique, soit vous vous endettez pour disposer du matériel à exploiter, soit votre client s’endette, et doit être en relation avec deux interlocuteurs : vous et le financeur. Mais dans le cas de la location royalties, il n’y a pas d’endettement ni pour vous ni pour votre client. Vous gardez la main sur votre client et l’entreprise reste simplement votre sous-traitant. Aussi, au niveau du crédit-bail classique, le montant des échéances est fixe quel que soit le contexte économique et il n’y a pas d’avantage fiscal. Alors qu’en location royalties le montant des échéances est flexible en fonction de votre taux de commercialisation. En plus, les loyers sont fiscalement déductibles en charge.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *