Catégories
Actualité conseils d'expert

Risques d’un investissement, les connaître avant d’investir !

Investir, c’est accepter de prendre le risque de voir son investissement parti en fumée.

Quels sont les risques lors d’un investissement ?

Investir, c’est accepter de prendre le risque de voir son investissement parti en fumée. C’est également permettre à ses gains de s’accroître. Tout bon investisseur devait le savoir et il est important que vous preniez en conséquence les moyens nécessaires pour contourner ou minimiser les risques d’un investissement ! Découvrez les risques propres à l’investissement et quelques astuces pour bien les appréhender.

Le risque de marché

Sur le site https://www.yomoni.fr/, l’ensemble des projets d’investissement sont valorisés et gérés par des experts disposant d’excellentes connaissances pour la maîtrise des risques d’investissement dont notamment le risque de marché. Ce type de risque se caractérise par le fait que la valeur d’un actif acheté peut baisser jusqu’en deçà de son prix d’achat.

Il n’existe aucune certitude quant à l’évolution du cours de vos actions. Cependant, avec ce type de risques d’un investissement, vous avez la possibilité de payer vos actifs sur un marché baissier et de les faire progresser dans un marché à la hausse. S’il existe une meilleure façon d’évaluer le cours probable de vos actifs, c’est bien en prenant soin d’être vigilant. 

À cet effet, vous devez vous former, être à l’affût de toutes informations et comparer leurs sources, mais surtout effectuer plus de sondage avant investissement. Cela vous permettra de mieux vous renseigner sur les fluctuations des cours et anticiper les performances à venir du marché.

Le risque de contrepartie

Il fait partie des risques d’un investissement qui expose l’investisseur à une défaillance de la part d’une personne importante pour le succès des opérations financières (à l’achat ou à la vente). Lorsque la contrepartie de votre investissement est menacée, vous risquez une perte totale de vos actifs.

Pour pallier ces situations désagréables sur les marchés financiers, l’intervention de la chambre de compensation s’avère nécessaire. Elle représente le garant de la contrepartie de toutes les opérations. Elle veille à la surveillance des positions sur le marché boursier.

Vous pouvez contourner les conséquences des risques d’un investissement lorsque vous êtes en relation avec un intermédiaire financier en situation de faillite ayant adhéré au clearing house (chambre de compensation). Elle devient légalement votre contrepartie. Cela contribue à la diminution du risque de contrepartie sans désorganiser le système financier.

Le risque de change

Ce risque d’investissement apparaît lorsque le cours d’une devise étrangère fluctue à la baisse par rapport à votre devise de référence. Cela provoque la dépréciation de la valeur de votre actif. À titre d’exemple, considérons que vous êtes un Français pour mieux illustrer ces types de risques d’un investissement. 

Vous avez investi sur le marché américain à un moment où le cours des actifs américains a connu une augmentation de 9 %. Dans cette même période, le dollar a connu un accroissement de 10 % de plus que l’euro. Vous aurez énormément perdu du fait que le taux de conversion serait bas. 

Plusieurs solutions peuvent vous aider à couvrir ce risque. Vous pouvez :

  • Faire le choix de produits dérivés pouvant vous permettre de contourner le risque de change :
  • Investir avec une devise précise dans des etf pour reproduire passivement la performance d’indices étrangers afin de vous éviter ces risques d’un investissement ;
  • Vous positionner sur une double devise (l’eurodollar par exemple) pour vos opérations boursières.

Le risque d’exécution

Ce risque est lié à l’exécution de vos ordres d’achat et de vente. Il consiste en ce que vos ordres ne soient pas totalement exécutés sur les marchés boursiers ou le soient uniquement en partie. 

Pour qu’il soit minimisé, il est indispensable que vos ordres ou titres fonciers se positionnent bien. À cet effet, vous devez choisir un lieu d’exécution qui ne se situe ni trop loin ni trop près du cours. Cela vous évitera les risques d’un investissement trop élevés.

Si vous confiez par contre la gestion de vos ordres à un intermédiaire financier, il doit prendre toutes les dispositions suffisantes pour la réussite de votre opération financière. Il doit ainsi choisir :

  • Le marché qui vous sera le plus favorable ;
  • La meilleure plateforme pour la bonne exécution de vos ordres en tenant compte du coût, de la rapidité et de l’estimation de l’opération.

Le risque de liquidité

Il se matérialise par une difficulté de facilement revendre vos actions ou de vendre votre investissement à un prix conforme à sa valeur intrinsèque. Les risques d’un investissement dans ce cas sont dus à la décote d’illiquidité qui se manifeste par l’absence de liquidité sur le marché financier. Cette situation se produit généralement dans le secteur de l’immobilier où il n’est pas aisé de vendre une maison en temps voulu, mais bien des mois après.

Pour vous couvrir du risque de liquidité, vous devez évaluer les marchés pour connaître l’éventuelle existence d’un autre marché sur lequel vous pouvez investir. Vous pouvez également vérifier si le produit que vous souhaitez acheter n’a pas une durée de vie limitée.

Les risques d’un investissement existent, quel que soit le marché sur lequel vous décidez d’acheter ou de vendre des actions. Faites attention à toutes ces informations pour ne pas assister à une perte quasi certaine de vos actions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *