L’après campagne

L’après-campagne : 

  • Profiter des bonnes choses

Super, vous venez de terminer votre campagne de crowdfunding avec succès ! Sortez les cotillons, le champagne et les tubes du grenier car pour les prochaines 48h, vous êtes la star ! Lorsque l’on sait qu’un projet de campagne sur deux finit en échec, profitez de cette victoire pour continuer à faire parler de votre projet. Remerciez vos contributeurs, avertissez vos soutiens de campagne, faites un communiqué de presse et une soirée de fin de campagne, bref… faites savoir au monde entier que vous avez atteint des sommets et que votre projet se porte bien.

  • Compter ses billes

Grâce à cette campagne, vous avez fédéré une nouvelle communauté de soutiens qui croit en vous et en votre projet. Un vivier important pour la suite de votre projet mais dont il va falloir se servir intelligemment.

La fête se termine enfin, les derniers convives ont été remerciés pour laisser place à quelque chose de nouveau, le silence. Car oui, une fois l’intensité de votre communication terminée il faut laisser retomber le soufflet pendant quelques temps. Cette transition est le moment opportun pour vous de faire le bilan de cette expérience. Listez vos gains financiers et vos retombées presse, vos statistiques Facebook et enfin la fréquentation de votre site web. Analysez ce qui a fonctionné en termes de communication et surtout ce qui n’a pas eu l’impact escompté. Cela vous permettra de dresser le profil de votre communauté de contributeurs et de poser les bases de votre prochaine stratégie de communication.

  • Se projeter vers de nouvelles perspectives

Votre notoriété s’est considérablement accrue et vous ne passez plus inaperçu à la machine à café. Quant aux discussions de vos repas de famille, elles s’orientent inéluctablement vers vous à un moment pour vous demander si votre projet se développe bien.

Cette campagne, c’est aussi l’occasion de prendre du recul vis à vis de votre projet et des remarques qui vous ont été faites tout au long de la campagne ainsi qu’aux portes qui se sont ouvertes à vous, parfois de façons inattendues. Obligez-vous à remettre en question le plan initial de votre projet pour être certain qu’il soit toujours en accord avec les dernières évolutions. Allez-vous dans la bonne direction ? Les fonds levés sont-ils suffisants ? Et pour combien de temps ? Le financement participatif est un levier supplémentaire pour contracter d’autres types de financement : prêt, ouverture de votre capital, pré-vente, subventions… Le chemin des options n’en sera que plus ouvert. Et pourquoi pas même retenter votre chance avec une seconde campagne de financement participatif ? Car oui, il est possible de faire plusieurs campagnes de crowdfunding ! Selon le mode de financement que vous choisirez, vos objectifs changeront ainsi que votre cible.

Les campagnes en prêt ou en investissement ont également l’avantage de vous permettre de communiquer régulièrement avec votre communauté de prêteurs ou d’investisseurs. En royalties, les versements sont faits chaque trimestre pendant 5 ans. L’occasion d’informer vos investisseurs régulièrement de l’évolution de votre projet et de les remobiliser. Après tout, votre réussite impacte directement leur retour financier ! Ils ont donc tout intérêt à vous soutenir en vous trouvant de nouveaux clients ou en parlant de vous au sein de leurs réseaux.

Et si votre campagne est un échec ?

Se remettre d’un échec n’est jamais facile mais la première étape est, comme lors d’un succès, de savoir en tirer les conclusions. Demandez-vous pourquoi vous n’avez pas atteint vos objectifs ou pourquoi vous n’avez pas réussi à embarquer votre réseau dans cette aventure. Prendre le temps de faire cette analyse vous permettra de ne pas refaire deux fois les mêmes erreurs car mener une campagne de financement participatif est tout un art, que l’on apprend à manier à force d’audace, mais aussi d’expérience.

Retour d’expérience de Nicolas Le Coz co-fondateur de Mycélium sur leur campagne sur KissKissBankBank


Nous étions trois porteurs d’un projet de maison d’édition. Un rédacteur, une illustratrice et une graphiste, tous trois passionnés de nature et de transition sociétale.

Notre vocation : partager des savoirs pratiques autour de l’alimentation saine, locale et soutenable.

Pour compléter le financement du projet, nous avons pensé à faire un financement participatif.
Notre projet ayant une dimension d’utilité publique, l’approche participative avait du sens. Elle nous permettait aussi, en amont du lancement de projet, de rassembler une communauté de lecteurs.

Nous avions bien commencé, en nous concentrant sur la création des premières publications, afin de pouvoir montrer très concrètement ce que nous souhaitions proposer.

Cependant nous sommes tombés dans plusieurs écueils. Nous partageons ici avec vous les constats et les apprentissages que nous en avons tiré :

– Le piège de la « pression financière ». Nous nous sommes créé une tension dans le temps par rapport aux ressources financières, qui nous a empêchée de prendre le temps de bien préparer le financement participatif. Il nous aurait fallu trouver une ou d’autres solutions de rémunération tout au long de la préparation, pour pouvoir se préparer sereinement.

– Nous avons vu trop large, trop grand. Il nous aurait été bénéfique de communiquer sur une seule collection, homogène et cohérente, afin d’augmenter la lisibilité de notre proposition. Le public ayant un temps d’attention restreint une promesse claire et concise est plus engageante.

– Nous n’avons pas assez mobilisé notre communauté en amont du lancement. Ayant réussi à créer une communauté, nous aurions dû la prévenir trois mois en amont que nous allions faire un financement participatif, et l’engager, l’impliquer au fur et à mesure de façon créative.

– Nous aurions pu créer plus de contenus, visuels, textuels et vidéos pour pouvoir abonder les canaux de communications tout au long du financement participatif.

– Nous avons été hésitant à relancer. Si c’était à refaire nous relancerions plusieurs fois. Il est probable que chacun soit pris dans sa réalité quotidienne et n’ai que quelques minutes de disponibilités à accorder. Il peut être utile de dire à l’audience que s’ils souhaitent contribuer, vous les invitez à le faire maintenant.

– Nous avons perdu notre élan pendant la période de « ventre mou » de la campagne, aux deux tiers de la campagne, lorsque la participation stagne habituellement. C’est le moment de garder le cap et de profiter des contenus créés en amont. Pour pouvoir communiquer auprès

les publics, de tous les cercles et relancer jusqu’au dernier jour !

– Un financement participatif est souvent éprouvant en termes de déploiement d’énergie et de temps, ainsi que moralement avec les potentiels ascenseurs émotionnels. Être plusieurs à se relayer, pour pouvoir s’offrir quelques jours de pause et de ressourcement peut s’avérer salutaire.

N’ayant ainsi pas réussi à compléter notre financement participatif, les fonds ont été remboursé automatiquement. Nous avons cependant réussi à rebondir :

– Une bonne moitié des contributeurs nous ont dit qu’ils souhaitaient participer tout de même.
Nous avons alors passé notre projet en format associatif et créé une cagnotte sur HelloAsso.
– Nous avons pivoté pour alléger le projet et pouvoir le faire à côté de nos activités rémunératrices.
Désormais le projet déroule sereinement, nos publications se vendent bien sur notre page internet ainsi qu’en magasins bio. Puis nous prenons le temps de réaliser chaque étape de façon fluide.
Nous vous souhaitons du courage, de la résilience et de la patience avec vos projets ! Êtres prêts à y arriver, c’est aussi être prêts à échouer. Marcher, tomber, se relever, c’est apprendre et réussir.
Nicolas Le Coz


Editions Mycélium

Outils professionnels téléchargeables réalisés par Nicolas Dehorter

Procurez-vous les outils qui ont fait leurs preuves pour atteindre les sommets avec votre campagne de crowdfunding

L

C’EST SIMPLE, DÉCOUPÉ EN ÉTAPES, ET SURTOUT EFFICACE ! 

VOUS Y DÉCOUVRIREZ LES APPROCHES CONCRÈTES QUI ONT FAIT DÉCOLLER LES PROJETS DE NOMBREUX ENTREPRENEURS QUE J’AI ACCOMPAGNÉ DEPUIS 2012. dONNEZ-vous les moyens de 
VIVre DE VOTRE PASSION

Outil 1

Définition du projet

Une bonne campagne, c’est d’abord et avant tout un bon projet.
A télécharger un outil canva pour modéliser votre projet -au format PD
Accéder à l'outil

OUTIL 2

Choisir la meilleure plateforme

Une plateforme de crowdfunding est avant tout la vitrine de votre projet. Sa réputation et l’image qu’elle dégage est donc primordiale

Choisir la meilleur plateforme

J’ai déterminé différents critères qui vous permettront de faire le meilleur choix :        
View Course

Outil 3

How to use online reviews to boost your business

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. aulla sit amet magna sodales, interdum tortor etlert of dictum mauris loean ultricies lectus quis gravida urna interdum quam bibend.

How to use online reviews to boost your business

5 lessons - 4:11 hours
View Course

Outiil 4

Best Practices For Linkedin Features Used For Social Recruiting

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. aulla sit amet magna sodales, interdum tortor etlert of dictum mauris loean ultricies lectus quis gravida urna interdum quam bibend.

Best Practices For Linkedin Features Used For Social Recruiting

5 lessons - 4:11 hours
View Course

Course 5

How to build a social media crisis management strategy

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. aulla sit amet magna sodales, interdum tortor etlert of dictum mauris loean ultricies lectus quis gravida urna interdum quam bibend.

How to build a social media crisis management strategy

5 lessons - 4:11 hours
View Course

Course 6

How to Launch a Successful Online Community

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. aulla sit amet magna sodales, interdum tortor etlert of dictum mauris loean ultricies lectus quis gravida urna interdum quam bibend.

How to Launch a Successful Online Community

5 lessons - 4:11 hours
View Course

Bonjour,

Je suis Nicolas Dehorter

JE SUIS NICOLAS DEHORTER EXPERT DU CROWDFUNDING DEPUIS PLUS DE 10 ANS. AUTEUR DU PREMIER GUIDE DU CROWDFUNDING EN 2012 – JE CONNAIS TOUS SES ROUAGES. JE ME SUIS SPÉCIALISÉ, COMME ARCHITECTE DE CAMPAGNE, MON TRAVAIL CONSISTE AUJOURD’HUI À CONSEILLER, COACHER ET ÉTABLIR LES STRATÉGIES LES PLUS EFFICACES POUR VISER LA RÉUSSITE. 

Pourquoi mettre à disposition ces outils !

Il n'y a pas de bons entrepreneurs sans bons outils. Devenez un pro du crowdfunding et faîtes la différence.

Une boite à outil pour passer à l’action

j’ai développé et modélisé des outils pour optimiser et réussir cette opération de communication.

2-2-2

Un roadbook qui vous accompagnera vers la réussite

Lorem ipsum dolor sit amet conetur adipiing elit. aulla sit amet magna is fodal otes alora.

Icon 3Created with Sketch.

quand vous en avez besoin

J’ai voulu en faire un compagnon de travail, où les entrepreneurs pourront trouver leur feuille de route, qui s’appuie elle sur des exemples concrets et de conseils malins pour avancer pas dans la définition de leur projet, la stratégie digitale et l’animation de leur campagne.

Some Feedbacks

What people are saying

Q