Le crowdfunding (dans sa version plus médiatique et populaire, c'est-à-dire le don contre don) permet de faire une collecte active, transparente et amusante. L’internaute « donne » une somme d’argent à un porteur de projet éventuellement en échange d’une contrepartie. L'émergence des plateformes de financement participatif a été permise grâce à internet et aux réseaux sociaux, complétant ou remplaçant la traditionnelle souscription.

Le crowdfunding met en relation les gens qui ont de bonnes idées et ceux qui ont envie de participer à ces bonnes idées.

Les plateformes de crowdfunding sont des lieux de rencontre entre des projets de qualité : vraisemblables, magiques, jolis, marrants, insolites, prometteurs, ludiques, et des internautes prêts à les soutenir dans cette démarche. Cette promesse est en soit déjà difficile à tenir. Comme l’explique clairement Kickstarter sur son site, cela concerne essentiellement des projets créatifs. Les porteurs de bonnes idées, qu’ils soient artistes, cinéastes, musiciens, designers, écrivains, illustrateurs ou encore explorateurs trouveront peut-être sur cette plateforme les moyens de réaliser leur rêve.

Particuliers, entreprises, associations, organisme public, tous peuvent mener une campagne de crowdfunding.

Le mot « projet » est tout aussi important que « créatif ». Un projet a un début et une fin, il est clairement défini. il y a des attentes définissables que le porteur peut dévoiler et faire connaître. de plus en plus, les projets ne sont plus portés par des individus, dans un souci de développement de projets d’autoproduction et d’autodiffusion, mais sont portés par des entreprises, des studios de jeux vidéos, des médias, des start-up en lancement de leur produit ou dans l’économie collaborative.  Mais attention, même si des dynamiques de prévente existent les plateformes de crowdfunding ne sont pas des magasins,  c’est important de l’avoir à l’esprit pour mettre en place votre stratégie.

Mais il faut prendre conscience que l’opportunité de présenter son projet n’est qu’une étape pour le financer.

Le crowdfunding et les perspectives qu’il offre, intéresse de plus en plus tant les créateurs, que les investisseurs, sans oublier les pouvoirs publics.

Au-delà de ce premier point et c’est l’un des propos important du site, c’est de rappeler que rien n’est magique et qu’il convient de bien se préparer pour éviter le mirage.

photo-ulule

Les fondamentaux du crowdfunding (don contre don - reward based)

  1. Les internautes misent sur un projet pour un montant égal ou supérieur à une contrepartie choisie. Le porteur de projet conserve l’intégralité des droits.
  2. Les collectes durent un temps limité pendant lequel les participations se cumulent dans le but d’atteindre ou de dépasser l’objectif minimal déterminé par l’auteur  du projet.
  3. Tant que l’objectif n’est pas atteint les contributions des participants sont enregistrées et mises en attente, sans débit bancaire réel.

Comment déclarer ses gains 

Voici les 5 raisons pour lesquelles vous devez choisir le crowdfunding pour financer votre projet et vous lancer pour une start-up

La plupart des start-up sont très fragiles durant toute la période de démarrage de l’activité. vous pouvez avoir le meilleur produit du marché prêt à conquérir le monde, lorsque vous n’avez pas les fonds nécessaires pour vous lancer et faire face à ces premiers temps difficile, votre entreprise est vouée à l’échec. en tant qu’entrepreneur, il est important, vous le savez sans doute, de montrer que vous avez réussi à convaincre, que vous avez réussi à démontrer que votre idée était viable et pertinente en levant de l’argent pour la réaliser.

Obtenir un prêt bancaire lorsque l’on lance un service ou produit innovant relève aujourd’hui de l’exploit. Vous avez intérêt, si vous vous lancez sur ce terrain-là de vous armer de patience et de pouvoir démontrer une solidité financière à toute épreuve (vos petites économies mises de côtés péniblement seront vos meilleurs atouts). ensuite au-delà des efforts que vous devrez déployer pour convaincre votre conseiller, vous devrez assumer des risques importants, et subir de nombreuses contraintes, le seul fait de devoir rembourser un prêt à un taux élevé en est une bonne, non ?

[vc_column_text title="En conclusion" pb_margin_bottom="yes" pb_border_bottom="yes" width="1/1" el_position="first last"]

À l’ère du numérique, il est absolument nécessaire d’établir une stratégie de campagne de communication si l’on souhaite obtenir un retour intéressant. il est important de comprendre comment ce processus de financement fonctionne, notamment à travers les trois cercles sociaux de contribution, et de prendre en considération quelques règles fondamentales pour mettre en avant son projet et communiquer à son sujet.

Au-delà de l’aspect financier, qui est incontournable dans ce type de démarche, l’intérêt de faire appel au soutien populaire est de se rapprocher de son public, de se laisser porter par l’enthousiasme de ses soutiens et de bénéficier de la confiance que vous ont accordée vos contributeurs pour poursuivre vos projets.

Le « Love money » a toujours existé : les créateurs font tous appel à un moment ou un autre à leur cercle de proximité pour débuter et lancer leurs projets. Leurs proches sont les premiers à leur faire confiance, à s’intéresser à leurs travaux. La présentation de leur projet sur une plateforme de financement participatif permet d’agrandir ce cercle, de donner à voir, et ensuite, dans un second temps, de démultiplier l’initiative individuelle. 

[/vc_column_text]

[vc_column_text title="L'outil à utiliser d'urgence pour structurer votre projet" pb_margin_bottom="yes" pb_border_bottom="yes" width="1/1" el_position="first last"]

[/vc_column_text]