Tout ce que vous devez savoir sur le réméré immobilier

La vente à réméré pour dégager des fonds pour un nouveau placement

Encore assez méconnue en France, la vente à réméré est pourtant un bon moyen pour se dégager des fonds pour la réalisation d’un nouveau projet d’investissement. Pratiquée la majorité du temps dans le domaine immobilier, elle s’adresse uniquement aux propriétaires et présente énormément d’avantages. Retour sur ce que vous devez savoir sur ce genre de transaction.

Qu'est-ce que le réméré immobilier ?

Le réméré immobilier est défini par le Code civil français dans son article 1659. Il s’agit d’une vente d’une propriété immobilière avec une option de rachat dans un délai convenu par les deux parties. Dit simplement, dans ce type de transaction, le propriétaire mettra en vente son bien immobilier afin de toucher le capital dont il a besoin pour réaliser son nouveau placement. Mais contrairement à un acte de vente classique, dans un réméré immobilier, il y aura dans le contrat une clause qui permettra à ce dernier de racheter la propriété pour le même prix au bout de quelques années. Généralement, dans une vente à réméré, le propriétaire dispose de 5 ans pour lisser sa situation et retrouver la propriété de son bien. Au-delà de quoi, le nouveau propriétaire, ou notamment son investisseur, pourra disposer du bien en question comme bon lui semble.

Le réméré immobilier est une procédure pour le moins complexe. Il existe en effet quelques démarches incontournables pour se lancer dans ce genre de transaction. Notamment, il faudra engager un expert qui évaluera le ratio hypothécaire de votre bien. Le prix d’un bien immobilier pour ce type de transaction ne peut être fixé aux hasards. Il faudra l’avis d’un expert pour ce faire, en plus de vous baser sur la valeur du marché.

En outre, vous devez rechercher un investisseur qui pourra s’adapter à l’opération que vous lui proposez. Il s’agira généralement d’une société débitrice qui peut se permettre d’engager ces fonds pendant une durée de 5 ans.

Vient ensuite la rédaction d’un contrat qui devra aussi être enregistré auprès d’un Notaire.

Puis enfin, avant la fin du contrat de vente à réméré, il faudra rembourser les fonds pour retrouver la propriété de votre bien

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*