Le crowdfunding connaît-il sa crise d’adolescence ?

La finance alternative a-t-elle un avenir face aux dérives croissantes ?

Le développement du crowdfunding n’est pas une révolution, mot trop souvent galvaudé et mis à toutes les sauces, mais demeure une volonté de retour à un système sain, concret et viable de financement de projets humains (ceux qui financent, sont ceux qui veulent le plus voir ce projet se concrétiser) et de libération de la créativité.

De nombreux projets stars de Kickstarter échouent et suscitent l’inquiétude.

De la console Ouya, mal conçue au drone Zano dont la compagnie est entrée en liquidation judiciaire, en passant par la montre Peeble.. Ces flops répétés peuvent-ils remettre en cause ce modèle innovant de financement et les dérives dans les pratiques du crowdfunding se multiplient. Beaucoup de projets lèvent des fonds mais n’aboutissent pas. Des projets qui n’ont rien de startups s’immiscent également dans la boucle. Et des escrocs attirés par l’argent facile montent de plus en plus de projets ‘bidons’.

Une enquête réalisée par CrowdCheck, le site dédié à la transparence autour de l’investissement a démontré que 40% de ces projets ne respectent pas les règles de vérification et de certification des comptes financiers.

« suivre et financer les bonnes idées » le slogan de Kickstarter. Des valeurs à continuer à défendre : confiance et lien social.

Si l’on veut lui donner une dimension politique, c’est aussi une démarche de création ou de renforcement de liens sociaux, c’est une volonté de redonner du sens à l’argent, remettre le bon sens en action ou encore favoriser le « bootstrapping » en s’adressant d’abord à sa propre communauté pour mes amis entrepreneurs. Il est déterminant pour que ce nouveau secteur innovant, vecteur d'emploi et nouveau poumon de la création d'entreprise afin de continuer son développement, qu'à la fois, les gendarmes de la bourse restent vigilants et intraitables et que que les prêteurs ou investisseurs exigent que les entreprises en recherche de fonds, respectent toutes les normes en vigueur. 

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*