Mini caution

Lorsque l’on n’entre pas dans les grilles de financement bancaire, on n’a pas toujours accès aux plateformes de Crowdfunding non plus. Pourquoi ? « Trop risqué ! » « Il nous fait des garanties ! » « Vous pouvez engager votre votre caution personnelle pour 40 000 euros ou hypothéquer votre maison ? »
Il est difficile d’obtenir des financements lorsque l’on ne peut pas se porter caution de son propre projet (pas assez de richesse personnelle), et il n’est pas toujours facile d’obtenir une garantie auprès des organismes de caution officiels : il y a un “désert de la garantie” à combler.

C’est le pari des nouvelles solutions en ligne qui se basent sur la collectivité et l’entraide communautaire pour rassembler ces fameuses garanties : Yelloan pour les prêts à la Consommation de ses proches, MiniCautions pour les prêts aux entrepreneurs et aux Entreprises Sociales, Cofides pour les investissements dans les TPE Africaines..
Les formats diffèrent d’une solution à l’autre (don, promesse en cas d’échec, smart-contract, épargne,), mais ces Start-up innovantes ouvrent une nouvelle porte pour combattre le désert du financement avec un mécanisme de garantie participative qui démultiplie la capacité de prêt de la banque envers l’emprunteur.

MiniCautions.com en particulier agit pour permettre l’accès au financement pour les entrepreneurs sociaux, les associations et les coopératives, les franchisés qui s’installent, et tous les maltraités du système crédit qui ont peu de moyens, mais qui bénéficient d’un réseau de soutien personnel et professionnel. Une première banque, le Crédit du Nord, utilise ce service pour financer les Start-up.

Comment ça marche ?
MiniCautions permet aux emprunteurs, moyennant un coût se service, de rassembler en ligne, de manière sécurisée et conforme, des engagements de caution individuels qui sont contractualisés et scellé via un smart-contract. Dans ce cas l’intérêt pour la banque est double :
• Être rassuré sur le projet de l’entrepreneur : cela prouve que l’entrepreneur est entouré, qu’il inspire CONFIANCE et que son projet plait
• Partager le risque lié au financement à hauteur de 30% du montant financé
Quel risque en tant que Cautionneur ?
Les Cautionneurs s’engagent pour soutenir un emprunteur en choisissant de se porter garant d’un montant compris entre 50 et 300 €. Ce montant n’est pas versé au moment de la signature des consentements, il correspond à une promesse de couverture financière en cas d’échec du projet de l’emprunteur. Cela signifie que si tout se passe bien, que le projet se développe et que l’emprunteur rembourse son prêt, alors aucun montant ne sera jamais prélevé sur le compte du cautionneur.
Si l’emprunteur ne parvient pas à rembourser son prêt parceque son projet a fait faillite par exemple, alors la Banque, après liquidation de la société, demande à MiniCautions de prélever le restant dû sur les comptes des Cautionneurs, au prorata du montant maximum engagé, après les en avoir informés.

De manière générale, Les Cautionneurs sont informés tous les ans de l’état d’avancée et de remboursement du prêt.

Sur MiniCautions, pour aider à financer un projet, on a besoin des gens, pas de leur argent.

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*