Un sondage révèle que les français s’intéressent de plus en plus à l’art

 

Le sondage a été commandé par la foire Art Paris

 Une enquête BVA réalisée par internet auprès d’un échantillon représentatif de 1030 personnes âgées de 18 ans et plus permettent de nous éclairer sur les relations qu’ont les français avec l’art contemporain.

On peut noter déjà que l’intérêt est croissant, 51 % des personnes interrogés déclarent avoir de la curiosité pour l’art contemporain, le sondage confirme que l’on n’a jamais été autant au musée (6 français sur 10 déclarent y aller au moins une fois par mois) et 1 Français sur 2 consulte un magazine sur l’art, écoute ou regarde une émission sur ce thème au moins une fois par an.

Mais parallèlement on peut constater un rejet d’une partie de la population correspondant parfaitement aux couches les moins diplômés et les moins aisés, rappelons tout de même qu’ainsi 4 français n’ont pas été dans un musée dans l'année et que 7 français sur 10 n’ont jamais été dans une galerie et que pour conclure ce constat, 32 % se déclarent indifférent ou 17 % avoir de l’incompréhension.

L’étude révèle donc notamment qu’un fossé se creuse entre les aficionados qui pratiquent de manière assidu en allant dans les galeries, les foires et en allant plus de 10 fois au musée et qui ne sont que 4 % et ne sont que 10 % à lire régulièrement un magazine sur l’art et la majorité des français tout simplement.

Ainsi le portrait type de l’amateur d’art est le suivant : âge moyen 35-49 ans, cadre supérieur ou exerçant une profession intellectuelle et gagnant bien sa vie (revenu du foyer supérieur à 3 500 €/mois).

Le sondage s’intéresse également à leur utilisation d’internet et confirme que la toile est avant tout un outil de découverte, de recherche de renseignements, qu’un lieu d’achat.

Enfin et pour terminer sur une note positive, le sondage montre que l’achat d’œuvre d’art progresse. 20% des Français déclarent avoir déjà acheté une œuvre d'art . Ils étaient 18% en 2007, selon une étude réalisée par le même organisme.  Ainsi que même si la galerie d’art a une image élitiste, pour  35 % des français ce type d’achat est avant tout une passion ou un coup de cœur, évidemment ce sentiment d’accessibilité décroit avec le niveau de revenu et de diplôme et devient un rêve inaccessible (10 % de sondés) pour les bas revenus.

Cette enquête était réalisée par internet pour la Foire d'art contemporain ArtParis, les Echos, Orange et le Journal des Arts.

 Ce sondage a été réalisé par internet du 9 au 11 février auprès d'un  échantillon national représentatif de 1.030 personnes âgées de 18 ans et plus

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*