Proposer des contreparties sympa et attractives est essentiel

Pour toute les bourses

Des retours non financiers mais ludiques et « fun »

Pour réussir une campagne de financement participatif (crowdfunding), il est très important d’avoir des contreparties attractives.

la satisfaction personnelle d’avoir contribué au développement d'un projet joue un grand rôle, mais ne peut être suffisante pour faire de ce modèle innovant un succès.Pouvoir bénéficier d’un retour concret et tangible est aussi très important, pour que la relation puisse s’inscrire véritablement dans cette stratégie « gagnant – gagnant.

 

Quelles peuvent être donc ces contreparties ?

Elles sont définies par et avec l’artiste au moment de la présentation de son projet et varient selon le montant de la contribution. Evidemment, plus la contribution est importante, plus la contrepartie (packers en anglais) est intéressante.

Celles-ci ne sont pas limitées, le porteur de projet peut imaginer ce qu’il souhaite pour attirer l’attention.

Lorsque la campagne vise à commercialiser un produit : on offre évidemment le  produit. Mais dans le cas contraire, les contreparties doivent être représentatives du projet. Ne pensez pas payer vos factures, votre loyer ou le développement de votre site internet sans proposer votre propre produit. Même si des cadeaux externes peuvent susciter la curiosité des visiteurs de votre page, comme citons par exemple, des voyages, des offres de réductions sur des produits technologiques ou encore e commerce de sextoys qui propose la vente de coffret cadeau pour couple

cela pourrait éloigner les internautes de votre projet.

Trouver l’équilibre entre la contrepartie symbolique et l’intérêt matériel.

Certains niveaux ou paliers de contreparties sont plus importants que les autres car ils sont statistiquement plus pris que les autres. Il faut donc particulièrement bien travailler ces paliers : 10  €, 20-30 €, 50 € et 100 €. Mon expérience me permet de vous inviter à soigner particulièrement vos paliers à 10 €, 20-30 €, car ils sont clés pour vous permettre d’avoir beaucoup de soutiens, et donc de nombreux ambassadeurs de votre projet qui vont vous aider à atteindre votre objectif en relayant votre projet sur leurs propres réseaux. Sachant que la contribution moyenne sur les plateformes se place autour de 50 € . Il faut proposer votre produit de très bonnes qualités à donc hauteur de 50 € et 100 €, ces niveaux sont les plus importants pour collecter des fonds, et donc pour atteindre votre objectif financier.

La valeur des contreparties : Attention, il ne faut pas que vous proposiez des contreparties à 100 € si cela vous coûte 100 € ou plus. Généralement, les plateformes conseillent que la valeur de la contrepartie ne dépasse pas 25% du don. Mettre les noms des contributeurs sur une page dédiée sur votre site internet, envoyer des e-mails de remerciement personnalisés, envoyer des newsletters réservées aux crowdfunders pour suivre l’évolution du projet, des invitations limitées à votre soirée de lancement etc. ne vous coûtera rien ou presque mais leur donnera l’impression de réellement faire partie du projet.

Le coût d’envoi : Si vous proposez des contreparties matérielles, il ne faut pas oublier de calculer les frais d’envoie ou signaler qu’ils sont à payer en supplément du don et en fonction de la zone géographique. Il est déjà arrivé que certains porteurs de projet les oublient et se retrouvent ruiner à cause de ces frais, car leur projet a tellement bien marché qu’ils doivent payer des livraisons dans le monde entier.

Mais le plus simple est encore d’aller sur les différents sites, pour découvrir les meilleures contreparties, et vous en inspirer (si vous êtes porteur de projet), ou bien vous les procurer (en soutenant un projet) !

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*