Financement participatif pour les entreprises : comment ça marche ?

Focus sur le prêt participatif

Pour une TPE/PME, choisir de se financer via une plateforme de financement participatif plutôt qu’auprès des organismes classiques de crédit professionnel présente différents avantages. Comment fonctionne exactement un emprunt participatif ?

1. Des prêts financés à 100 % par les particuliers

Plutôt que d’emprunter auprès d’un banquier, le financement participatif permet aux entreprises de plus de deux ans de collecter des fonds en direct auprès des particuliers. Les dirigeants passent par des plateformes de crédit pro participatif, qui rédigent avec eux une page descriptive pour leur projet. Les particuliers investissent alors dans les projets qui les intéressent. Bien sûr, ce type de collecte peut venir en complément d’un financement bancaire, d’un crédit par Bpifrance… Diversifier ses sources de financement en fonction de ses besoins reste clé !

2. Des emprunts de 10 000 à 2,5 millions d’euros

Le cadre législatif permet aux entreprises d’emprunter, via des plateformes de financement participatif, des sommes allant de 10 000 à 2,5 millions d’euros. Cette large fourchette permet ainsi à un spectre très vaste d’entreprises de faire financer leurs projets, de la petite TPE qui souhaite réaliser des travaux dans son local, au groupe coté à la recherche d’une diversification de ses sources de financement.

3. Des durées d’emprunt de 12 à 84 mois

Les plateformes décident avec le dirigeant d’entreprise de la durée de remboursement idéale par rapport à l’activité et au projet. En fonction, ces durées peuvent être très courtes comme un peu plus longues.

4. Un mode de financement très rapide

Pour un entrepreneur, obtenir des fonds rapidement peut lui permettre de saisir d’importantes opportunités. Les plateformes donnent généralement leur accord sur un dossier en quelques jours. Une fois le projet présenté aux particuliers, le temps de collecte est déterminé à l’avance. En fonction des plateformes, il peut être de 30, 45 ou 60 jours. Dans les faits, le temps moyen tourne plutôt autour de 10 jours et certaines collectes prennent à peine quelques heures.

5. Des emprunts sans caution ni garantie

Le crowdlending ne requière généralement pas de caution ou de garantie. Les plateformes analysent et donnent un taux d’intérêt en fonction du risque de défaut de la société qui emprunte, et non pas du risque pondéré par une éventuelle caution ou garantie. Les particuliers qui souhaitent prêter aux entreprises ont ainsi accès, en toute transparence, au profil de la société, et prennent la décision finale de manière indépendante.

6. Fédérer de nouveaux clients potentiels et communiquer

Plus qu’un apport financier, réaliser une collecte en financement participatif permet de communiquer auprès du grand public sur son projet. Plutôt que d’emprunter à un banquier, ce sont 200, 500 ou 1 000 particuliers qui investissent directement dans votre entreprise. Autant de clients, partenaires ou ambassadeurs potentiels ! Pour une petite structure, financer une campagne de communication peut s'avérer très coûteux. Le crowdfunding permet de faire d’une pierre deux coups !

7. Un taux d’intérêt personnalisé en fonction de l’entreprise

Cette solution, plus flexible, conduit cependant à des taux d’intérêts plus élevés (entre 3,5% et 10,5% annuels) que dans le secteur bancaire. Ce taux est déterminé en fonction du projet et de la santé de l’entreprise. D’autres éléments rentrent en compte à savoir : le rendement net à verser aux prêteurs, la fiscalité des particuliers (30 %) qui s’applique aux intérêts qu’ils perçoivent, la typologie de l’emprunt qui est sans caution et sans garantie (100 % du risque est supporté par les particuliers), la rapidité d’obtention des fonds, l’effet de communication associé…

8. Des remboursements automatiques

Une fois les fonds collectés, le dirigeant rembourse ses prêteurs sous forme d'échéances périodiques (mensuelles, trimestrielles...) fixées à l’avance. Elles sont composées d’une partie du capital et des intérêts correspondants. Les plateformes de financement participatif gèrent les remboursements de manière automatique : les entrepreneurs n’ont pas à effectuer 800 virements à chaque échéance !

Elisabeth Crupi de Lendopolis, plateforme de prêt de particuliers à entreprise

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*